RESEAUX SOCIAUX ET COMMUNICATION, QUELS IMPACTS ?

Entre Instagram, Twitter, Snapchat ou plus récemment TikTok, le monde de la communication a dû s’adapter à de nouveaux acteurs. Si les plus jeunes ont pris l’habitude de partager des moments de vie sur les réseaux sociaux, les entreprises quant à elles en font une tout autre utilisation. Aujourd’hui, il semble presque inimaginable d’ouvrir une entreprise sans réseaux sociaux. Véritable arme de communication, en à peine une quinzaine d’années ces plateformes ont complètement révolutionné la communication des entreprises. Le plus de cette nouvelle forme de média ? En réalité, les avantages sont extrêmement nombreux : La gratuité : Si des encarts publicitaires dans la presse papier, dans les rues ou bien encore à la télévision, peuvent couter des milliers voir des millions d’euros, les réseaux sociaux ont complètement changé la donne. En effet, ils permettent de toucher un maximum de public et ce avec un minimum de dépense. L’accessibilité : Il…

0 commentaire

POURQUOI SON AGENCE EST EN EXPANSION DEPUIS L’ANNONCE DE LA Covid 19 ? Laure Rebois répond.

  L'épisode de la Covid est riche en apprentissage pour tout le monde. Et ce n’est pas terminé. Une bonne communication n'est pas synonyme de gros budget, et c'est encore plus le cas en période de crise, mais elle est synonyme de travail bien fait. Prenons l'exemple du gouvernement, de ses dizaines de communicants dont le budget se compte en millions d'euros, voir en dizaines si tout est pris en compte... Eh bien tout ça pour ça...?... Pourquoi ? car il n'y avait pas de ligne, pas de stratégie, pas d'humilité, pas d'objectif autre que de garder la tête hors de l'eau en sauvant son poste. En vain. La panique a dirigé le navire.      En termes de communication, la panique et l'urgence sont les bras armés de l'erreur. Même pour une gestion de communication dite de crise, il n'y a pas de place pour la panique car au…

0 commentaire

NE PAS CONFONDRE PUBLICITE ET COMMUNICATION

     La publicité est le fait d’exercer psychologiquement un ancrage sur un public, une cible, des gens donc, en vue de leur faire acheter un produit, un service ou de partager une idée. La publicité a donc une fin commerciale et ou idéologique.      La communication est une interaction avec l’autre. En l’occurrence, ici, un attaché de presse sert d’intermédiaire entre son client et le journaliste à convaincre, qui lui-même le journaliste sert d’intermédiaire entre l’attaché(e) de presse qui représente la marque et la cible (le lecteur, le téléspectateur…) Car oui, avant que le public ne puisse décider si votre produit est bon, il faut que l’attaché(e) de presse communique avec le média. (Peu importe qu’il se nomme responsable des programmes, journaliste, pigiste parfois, rédacteur en Chef…) L’inconvénient : c’est le journaliste qui décidera ou non de parler du produit. C’est une barrière que le client oublie très souvent.…

0 commentaire

ATTACHEE DE PRESSE OU COMMUNICANTE ?

       Pour ne pas le nommer, celui qui trouve Hoshi effrayante parle encore de bureau de presse. Ce qui n’est pas la même chose, du tout, avec un attaché de presse.      Me concernant, disons que j’ai débuté attachée de presse et qu’à présent je suis communicante. La différence me demanderez-vous !? Elle est simple : la stratégie.      C’est facile d’avoir un client, lui proposer une durée de mission, un forfait pour le temps de travail. Ce qui n’est pas à portée de tous, c’est de pouvoir bien en amont, recenser les besoins, les changements, les solutions, élaborer une stratégie en somme, avant de toucher les médias. Avoir un site internet mal agencé, non référencé, un logo « vieillot », une charte graphique qui date de ma grand-mère, ou choisir les couleurs d’une box par un sondage sur Instagram, cela n’est pas un gage de crédibilité, pour rassurer le…

0 commentaire

Laure Rebois

  Laure Rebois ? C’est moi. Je n’ai pas 40 ans. Et j’y tiens jusqu’au dernier jour de mes 39. En vous remerciant. 😉 Je suis principalement maman d’ Eloïse, 6 ans. Originaire de Bourgogne, j’ai vécu dans quelques belles régions de France, au gré de mes passions, de mon instinct, de mes erreurs parfois. Les rues de ma belle Paris portent aujourd’hui mes pas depuis l’année 2013 où je suis venue œuvrer au poste de directrice déléguée d’Afrique Magazine. Depuis 2010 pour la revue littéraire Le Magazine Des Livres, devenue à la rentrée 2012 le site Le Salon Littéraire, je suis chroniqueuse/intervieweuse (P. Bruel, N. Bedos, S. Testud, A. Sthers, K. Pancol, C. Aznavour, Smaïn, D. Foenkinos, G. Gallienne, les frères Schoëller entre autres). J’ai écrit pour diverses revues, musicales, féminines et généralistes. Depuis 2020 je collabore avec le Groupe Lafont Presse pour le magazine Intimité Dimanche et je traite…

0 commentaire
Fermer le menu
neque. ut ipsum efficitur. Praesent fringilla amet, porta. luctus leo. Donec